Un 18 juillet de 1991 disparaissait Jean BRISY,

Né en 1924, cofondateur en 1957 de “l’Atelier de la Monnaie” (collectif qui marquera la vie artistique lilloise et rejoint par le “Groupe de Roubaix”), Jean BRISY a développé une oeuvre céramique empreinte de diverses influences et explorant des voies personnelles.

L’Atelier de la Monnaie est créé en réaction aux contraintes de l’enseignement imposé à l’école des Beaux-Arts. Des étudiants parmi lesquels on trouve Roger Frezin, Claude Vallois, Jean Brisy, Pierre Olivier et Jean Parsy sont donc les fondateurs de ce qui est alors un groupe de contestation centrée autour de l’art. Il tient son nom de l’ Hôtel du Juge-Garde de la Monnaie. situé dans la très ancienne rue de la Monnaie à Lille, qui est aussi le lieu de la première exposition regroupant 25 peintres et sculpteurs en 1958. Jean BRISY  travaille là depuis 2 ans alors et réside plus loin dans le Vieux-Lille.

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/rcc00017875/exposition-30-ans-de-l-atelier-de-la-monnaie

Ou comment “l’art céramique” peut devenir source de joie pour celui qui crée autant que pour celui qui regarde. Quelques unes de ses créations ont d’ailleurs été exposées temporairement et le seront encore spécialement à L’Hospice Comtesse, au 32 de la rue, un hommage de la Ville de Lille à cet artiste.

https://mhc.lille.fr/les-differentes-collections-du-musee

Les Ateliers BISMAN ont restauré à neuf l’ancienne plaque de Bronze commémorative d’origine de la maison place aux Oignons.

Ils ont également réalisé la plaque en Aluminium argent mat gravée (60x20cm), qui vient d’être posée au dessus de l’entrée de la cave, au 61 rue de la Monnaie (ce foyer d’une vie créative est devenu actuellement les cuisines de “l’Assiette du Marché”).

N’hésitez pas à consulter le beau livre de Béatrice BRISY, sa compagne, qui entreprend de raconter son histoire.

https://www.invenit.fr/etiquette-produit/jean-brisy

 

* CréditPhotos@LN / collection particulière BRISY